Fiers représentants de
l’agriculture centricoise

La Fédération de l’Union des producteurs agricoles du Centre-du-Québec est une organisation syndicale professionnelle qui œuvre activement au développement de l’agriculture dans notre région et qui s’emploie à défendre les intérêts socioéconomiques des quelque 3 300 entreprises agricoles centricoises. Elle fonde sa raison d’être et son action sur les valeurs de respect de la personne, de solidarité, d’action collective, de justice sociale, d’équité et de démocratie.

C’est une organisation dirigée et financée par les producteurs agricoles. Elle compte sept syndicats locaux affiliés et travaille en étroite collaboration avec douze groupes spécialisés régionaux. Elle couvre la région administrative du Centre-du-Québec, qui compte cinq municipalités régionales de comté (MRC) : Arthabaska, Bécancour, Drummond, L’Érable et Nicolet-Yamaska. La région est bordée au nord par le fleuve Saint-Laurent et le lac Saint-Pierre, en plus de compter quatre cours d’eau majeurs : les rivières Bécancour, Nicolet,
Saint-François et Yamaska.

La Fédération a développé, au fil des ans, plusieurs services collectifs et individuels destinés aux entreprises agricoles de la région : aménagement, environnement, développement régional, comptabilité, gestion, fiscalité, service de paie, relève agricole, recrutement et placement de main-d’œuvre, gestion de ressources humaines sur les fermes, mise en marché, aménagement régional, prévention, formation, vie syndicale, etc. Tous ces services sont sous un même toit et plus de soixante employés y sont affectés. Nous sommes fiers de contribuer activement au dynamisme, à la diversité et à l’essor de l’agriculture centricoise.

  • UPA Centre-du-Québec - Porcelet
  • UPA Centre-du-Québec - Bleuets
  • UPA Centre-du-Québec - Fraises
  • UPA Centre-du-Québec - Vaches

Suivez-nous

Lancement de l'application Mangeons local plus que jamais ... Voir plusVoir moins

Application mobile - Maintenant disponible ! ... Voir plusVoir moins

L'Union des producteurs agricoles lance l'application Mangeons local plus que jamais!

Une solution conviviale pour consommer de bons produits frais et locaux

L’Union des producteurs agricoles (UPA) est fière de lancer
l’application Mangeons local plus que jamais!, présentée par Desjardins. Ce nouvel outil permettra de repérer facilement sur le territoire québécois les fermes, les marchés et les transformateurs qui font de la vente directe au public. On pourra y créer des circuits pour s’approvisionner à proximité de son domicile ou planifier une virée gourmande pour découvrir les attraits d’une région.

Une initiative spontanée, appelée à grandir

L’application est la suite toute naturelle du mouvement du même nom lancé en avril dernier, au plus fort de la crise sanitaire. L’UPA avait alors versé quelque 1000 coordonnées de producteurs sur la plateforme Le Panier Bleu et diffusé 50 témoignages vidéo sur les réseaux sociaux, en invitant les consommateurs à visiter les fermes du Québec.

L’application Mangeons local plus que jamais! permettra d’améliorer l’expérience des usagers avec des fiches d’information plus complètes et de multiples autres fonctionnalités. Ils pourront ainsi activer la géolocalisation de leur appareil pour trouver les producteurs aux alentours,
désigner leurs endroits favoris et créer des circuits personnalisés en auto ou à vélo. Après leur visite, ils seront invités à laisser un commentaire sur la fiche des producteurs rencontrés.

En parcourant les articles du blogue, ils en apprendront davantage sur le secteur agroalimentaire et les particularités agrotouristiques des différentes régions du Québec. Des
recettes ou des astuces de conservation et de transformation des aliments seront aussi au menu. De surcroît, des notifications permettront de rester au fait du calendrier des récoltes en fonction de la saisonnalité des aliments.

Enfin, une boutique en ligne sera disponible dans l’application pour ceux et celles qui veulent afficher leurs couleurs… locales : casquettes, t‐shirts, masques, tabliers à l’effigie du mouvement seront notamment offerts.

Réalisée en un temps record, l’application sera une complice de choix sur la route des vacances et on gagnera à la visiter souvent, car elle continuera d’évoluer au cours des prochaines semaines avec des ajouts de circuits, d’articles de blogue, de vidéos, de notifications, etc. Les producteurs sont déjà nombreux à s’y être inscrits et plusieurs autres fiches s’ajouteront bientôt. On peut télécharger l’application sur Google Play et l’App Store, ou consulter la version Web à l’adresse mangeonslocal.upa.qc.ca.

Un projet des plus fédérateurs

« Cette année bien particulière nous a permis de réaliser l’importance des filières agroalimentaires locales. Au fil des mois, on a vu croître l’engouement des Québécoises et des
Québécois pour la consommation des produits d’ici. L’UPA est heureuse d’avoir pu rassembler autour de ce projet fédérateur une multitude de partenaires issus de divers secteurs, signe que cette initiative tombait à point », a déclaré Marcel Groleau, président général de l’UPA.

Concours Mangeons local Desjardins

« Desjardins est très heureuse d’agir en tant que partenaire présentateur de cette application mettant en lumière les entreprises agricoles et encourageant les consommateurs à
s’approvisionner en circuit court. En choisissant de manger localement, on favorise le dynamisme des régions et on contribue à ce bel élan de solidarité pour soutenir l’économie du Québec », a ajouté Sylvain Morel, vice‐président Marchés agricole et agroalimentaire chez Desjardins.

Afin de souligner le lancement de la nouvelle application, Desjardins fera tirer 100 bons‐cadeaux de 50 $, changeables dans les fermes participantes. Tous les détails concernant ce concours savoureux seront bientôt ajoutés sur la page Web mangeonslocal.upa.qc.ca.

Merci aux partenaires de l’application

Desjardins (partenaire présentateur), Sollio Groupe Coopératif, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, La Financière agricole du Québec, Promutuel assurance, la Fédération québécoise des municipalités, Aliments du Québec, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, le Conseil de la transformation alimentaire du Québec, l’Association des marchés publics du Québec et les tables de concertation bioalimentaire du
Québec.
... Voir plusVoir moins